Google Fit

Google Fit 1.50.51

Une appli de fitness encore loin de son poids de forme

La nouvelle appli Fit de Google veut devenir le centre de contrôle des informations autour de votre santé et de votre pratique sportive. Joliment décorée avec moult graphes et tableaux, la voilà prête à affronter le Healthkit d'Apple pour la bataille autour de l'enregistrement de vos données sportives et alimentaires. Alors que l'appli n'en est qu'à ses débuts, la route est encore longue pour Google s'il veut vraiment dominer (ou juste bien figurer) ce marché compétitif. Lire la description complète

Les plus

  • Interface utilisateur claire, nette et précise
  • Facile à paramétrer et à utiliser

Les moins

  • Seulement des fonctionnalités basiques
  • Podomètre peu fiable
  • Pas de compatibilité apparente avec des applis et des appareils tiers (malgré les promesses de Google)

Moyen
6

La nouvelle appli Fit de Google veut devenir le centre de contrôle des informations autour de votre santé et de votre pratique sportive. Joliment décorée avec moult graphes et tableaux, la voilà prête à affronter le Healthkit d'Apple pour la bataille autour de l'enregistrement de vos données sportives et alimentaires. Alors que l'appli n'en est qu'à ses débuts, la route est encore longue pour Google s'il veut vraiment dominer (ou juste bien figurer) ce marché compétitif.

Une appli qui se traîne

Au lancement de Google Fit (un compte Google est requis), celle-ci vous demande d'entrer des informations basiques telles que votre sexe, votre taille et votre poids, avant de proposer une activité par défaut d'une heure par jour. Vous pouvez observer un résumé de votre activité sur un graphe par jour, par semaine ou par mois, ainsi que le nombre de pas effectués. D'autres graphiques optionnels permettent d'assurer un suivi de votre poids et de votre pulsation sanguine. Les données sont synchronisées entre les appareils, mais aussi sur le site web de Google Fit (à condition de s'y être connecté).

Bien que Google Fit assure automatiquement le suivi de votre activité, vous pouvez choisir de le saisir manuellement. Cependant, si on peut éditer ses séances, il semble impossible de les effacer. Si vous prêtiez votre téléphone à un ami le temps d'un footing, cette course serait enregistrée comme la vôtre, pour toujours. Malheureusement, le podomètre - qui est conçu pour capter automatiquement tous vos mouvements à travers les capteurs du téléphone - n'est pas toujours très précis et passe à côté de certaines activités - ou bien les enregistre partiellement.

Pour le moment, il n'y a que trois types d'activité à enregistrer - la marche à pied, la course et le vélo, sinon il faut enregistrer votre session comme "autre"-, ce qui semble assez réducteur. Il est aussi impossible de calculer les calories qui ont été brulées ou de saisir des informations sur votre type d'alimentation, ce qui permet de se demander pourquoi l'appli vous demande votre poids au premier lancement.

Alors que Google promet qu'on peut connecter Fit à des appareils et des applications développées par des tiers (y compris les dispositifs Google Wear), je n'ai aucune idée de la marche à suivre. L'application ne semble proposer aucune compatibilité avec FitBit, Runkeeper et Endomondo. Si une connexion avec Google Fit est possible, elle est bien cachée, ce qui la rend virtuellement inutile.

Au moins elle fait joli...

Google Fit est assez réussie visuellement. Son interface bien conçue, claire et nette inclut des graphes faciles à lire.

Son utilisation est assez facile. Une fois que vous vous êtes connecté avec un compte Google et que vous avez activé la géo-localisation obligatoire (ce qui va probablement lui valoir des détracteurs), l'appli ne nécessite pas de saisir une quantité de détails compliqués pour débuter, et la plupart des données sont optionnelles.

L'écran principal permet d'afficher toutes vos données, et un bouton de paramètres, situé dans le coin de l'écran, permet d'entrer des données et de modifier votre objectif. Tout est assez clair et direct, mais l'appli est encore légère en fonctionnalité: il faudra voir comment évolue l'ergonomie à mesure que Google Fit se pare d'options.

Alors que l'appli semble bien tourner à première vue, après un certain temps il est arrivé qu'elle ne fasse rien d'autre que d'afficher un graphe en camembert en haut de l'écran, sans proposer les habituelles informations détaillées en dessous. Il ne me restait plus qu'à fermer l'appli et à la relancer pour accéder aux informations.

Manque un peu d'entraînement (pour l'instant)

Bien que l'interface de l'appli soit agréable et facile à utiliser, les fonctionnalités sont un peu justes pour le moment. Google devrait sans doute développer Google Fit au cours des mois qui viennent, mais en l'état, elle n'apporte aucune fonction innovante ou intéressante qui justifierait de la conserver sur son téléphone.

Google Fit

Télécharger

Google Fit 1.50.51